Une bibliothèque pour l’Université de Likasi

L’UAE est fière de soutenir l’initiative de deux Anciens de l’ULB et membres de l’Union en participant au financement du transport des livres destinés à la création d’une bibliothèque pour l’Université de Likasi. L’Union invite également ses membres à en faire de même et à participer au crowdfunding.

Située au nord-ouest de Lubumbashi dans la Province du Haut-Katanga en République Démocratique du Congo (RDC), Likasi est une ville de 600.000 habitants et son université compte 7.000 étudiants. Sa bibliothèque de droit ne comporte cependant qu’une trentaine de livres en français.

Ce projet est né de la collaboration de Renaud VANBERGEN (avocat au barreau de Bruxelles et enseignant à l’ICC et à la Haute École Francisco Ferrer), Stéphane MORTIER (UNIDA, enseignant à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, conseiller du Recteur de l’Université de Likasi pour les relations internationales) et René ILONGO (avocat au barreau de Lubumbashi et enseignant à l’Université de Likasi).

Depuis le mois de mars 2019, nous avons collecté plus de 1.500 livres (dont une centaine est déjà à Likasi). Il s’agit majoritairement d’ouvrages de droit mais aussi d’économie, de sciences sociales et politiques, de relations internationales, de médecine, de science, de philosophie, etc. Ils énoncent, certes, des règles qui trouvent leurs limites dans l’espace et dans le temps mais ils regorgent de principes et de réflexions qui ne connaissent pas de frontière.

Tous les dons deviendront une ressource précieuse dans un lieu qui a vocation à devenir un pôle central pour les enseignants, les étudiants et les chercheurs de l’Université de Likasi. Ce sera aussi un centre documentaire pour les avocats, les magistrats, les entreprises et les administrations publiques de la ville et des environs.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer l’acheminement des livres depuis Bruxelles (où ils sont entreposés au cabinet de Renaud VANBERGEN) jusqu’à Likasi où René ILONGO les réceptionnera pour remplir les rayonnages d’une toute nouvelle bibliothèque universitaire capable de les accueillir.

Ils sont maintenant trop nombreux pour être acheminés, comme initialement prévu, par Stéphane MORTIER lorsqu’il se rend à Likasi environ 3 fois par an. Il n’a en effet droit qu’à un poids limité de bagages alors que nous avons, pour l’instant, plus d’une tonne de livres. A ce rythme, il nous faudrait presque 15 ans pour tout acheminer.

Nous allons donc tout envoyer en une fois. Les options de transport sont les suivantes (elles sont classées de la plus chère à la moins chère mais aussi par ordre décroissant de préférence en raison du temps et des aléas du transport) :

  • avion Bruxelles-Lubumbashi : 13,50 € / kilo + 245,00 € de frais (7 jours de porte-à-porte)
  • bateau Anvers-Matadi, camion Matadi-Kinshasa, avion Kinshasa-Lubumbashi : 750,00 € / m3 + 400 € de frais + 3,40 € / kilo (4 à 6 semaines de porte-à-porte)
  • bateau Anvers-Durban (Afrique du Sud) puis camion Durban-Likasi (à travers l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et la Zambie) : 850,00 € / m3 + 400 € de frais (1 à 3 mois de porte-à-porte)
  • Conteneur en bateau Anvers-Namibie puis camion jusque Lubumbashi : 9.000,00 € le conteneur.

A cela, il faut ajouter environs 500,00 € pour le transport par camion de Lubumbashi jusqu’à Likasi. Tout se fera avec dédouanement.

Si nous nous étions fixé à l’origine pour objectif l’acheminement par avion pour sa rapidité et ses moindres aléas, l’option de conteneur est celle qui nous plaît le plus aujourd’hui car elle permettrait de réouvrir la collecte de livres et de tripler leur nombre (ce qui est faisable vu un énorme élan de solidarité). Au final, c’est néanmoins la somme récoltée qui déterminera le mode de transport. Tout surplus serait utilisé pour un second envoi (car nous continuons à recevoir des livres).

Il est important de savoir que la collecte ne sera validée par Kiss Kiss Bank Bank que si 100% des 9.000,00 € sont atteints (et que ce montant nous est apparu comme raisonnablement atteignable au regard d’autres collectes). En d’autres mots, si nous n’atteignons pas l’objectif de 9.000,00 €, nous ne recevront rien (les contributeurs seront alors entièrement remboursés sans aucun frais mais, à regret, nous ne pourrons pas envoyer les livres).

Une bibliothèque pour l’Université de Likasi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut