L’Union invite les étudiant.e.s à la Villa Empain

Les Anciennes et les Anciens invitent les étudiantes et étudiants à l’exposition “The Light House” à la Villa Empain

Afin de permettre aux étudiantes et étudiants de bénéficier d’activités culturelles pour sortir de leur enfermement numérique engendré par les mesures sanitaires en vigueur, l’Union a lancé un appel à ses membres pour offrir aux étudiantes et étudiants un accès gratuit à l’exposition “The Light House” actuellement en cours à la Villa Empain.

Tu es étudiante ou étudiant à l’ULB ? Tu souhaites visiter l’exposition “The Light House” gratuitement ?

Inscris-toi vite via le lien suivant. Une seule inscription est acceptée par personne. Le nombre de place est limité et la carte d’étudiant devra être présentée à l’entrée de l’exposition.

The light house : Mona Hatoum, Misbah, 2006-07 © Mona Hatoum
Courtesy Fondazione Querini Stampalia Onlus, Venice (Photo: Agostino Osio)

« Une lumière ici requiert une ombre là-bas. »
La promenade au phare, Virginia Woolf

Au travers de nombreuses installations et sculptures contemporaines, l’exposition The Light House invite les visiteurs à vivre une succession d’expériences personnelles et collectives avec la lumière.

L’exposition couvre près de 60 ans de représentations artistiques et aborde différentes manifestations de la lumière. Elle invite le public à remettre en cause, à partir d’expériences pour la plupart immersives, les informations fournies par les sens.

The Light House se développe sur trois sites. La première partie constitue l’accrochage à la Villa Empain et réunit les œuvres de dix-neuf artistes contemporains majeurs exposés individuellement dans des espaces qui leurs sont dédiés. Hormis les œuvres en néon, la majorité des artistes invités, originaires du Japon, du Liban, de Corée du sud, de Palestine, du Maroc, des États Unis ou de Belgique ont réalisé des pièces et installations in situ, spécifiquement pour cette exposition.

Le second volet du projet The Light House prend la forme d’un chemin de lumière qui transforme l’avenue Franklin Roosevelt.

Dans son souhait de défendre l’idée que la culture est à l’image de la lumière, l’essence même de ce qui nous éloigne des ténèbres, The Light House, se développe également en réseau avec des musées publics et privés. Le projet investit symboliquement d’autres lieux culturels de premier plan, à Bruxelles et dans le monde avec l’édition limitée de Dennis Parren CMYK CORNER, 2020.

En exposant l’œuvre, ces institutions participent à notre chemin de lumière: Wiels (Bruxelles), Bozar (Bruxelles), KANAL (Bruxelles), SMAK (Gand), M HKA (Anvers), CID (Grand­Hornu), BPS22 (Charleroi), Institut du monde arabe (Paris), MUDAM (Luxembourg), Parajanov Museum (Yerevan) et Sursock Museum (Beyrouth).

Kaz Shirane, Prism Wall, 2019
© Andrea Anoni

Illustration de couverture : Villa Empain, © Georges De Kinder.

L’Union invite les étudiant.e.s à la Villa Empain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut